Copropriétés : passer le cap de la recharge électrique en toute sérénité !

Image à la une
© Crédits photos : ZePlug
Accroche

Vous habitez en immeuble et souhaitez passer à l’électrique ? Installer une borne pour recharger votre véhicule dans votre copropriété, c’est possible ! Quelles sont les étapes à suivre ? L’Avere-France lance un guide de référence pour répondre à vos questions et vous accompagner dans votre projet d’installation de bornes de recharge. 

Corps de page
Corps du texte

Les véhicules électriques et hybrides rechargeables sont de plus en plus nombreux sur nos routes, preuve en est : les immatriculations ont bondi de 180% en 2020. Une tendance qui devrait s’accélérer dans les prochains mois pour atteindre l’objectif fixé d’un million de véhicules électrifiés d’ici la fin d’année prochaine. Cette transformation du parc automobile français s’accompagne d’un besoin grandissant en bornes de recharge : tout l’enjeu est de pouvoir recharger votre véhicule facilement et quand vous voulez, chez vous, au travail ou sur la voie publique !

Aujourd’hui,  9 recharges sur 10 s'effectuent à domicile ou sur le lieu de travail. Dans la majorité des cas, cette recharge est facilitée parce que les conducteurs de véhicules électriques vivent dans une maison individuelle. Mais alors qu’en est-il lorsque vous habitez dans un immeuble ? L’accès à une borne de recharge doit être aussi simple que vous habitiez dans un logement individuel ou dans une copropriété. L’enjeu est de taille : près de la moitié de la population française vit dans une résidence collective.

Anticiper l’avenir avec une infrastructure de recharge collective

Si l’installation d’une borne sur votre place de parking vous paraît évident, il est recommandé d’anticiper cette démarche de façon collective. En fonction de la taille de votre copropriété, il peut être pertinent de réfléchir à la mise en place d’une infrastructure de recharge collective pour tout ou partie des résidents. Pré-équiper toutes les places de stationnement de votre immeuble représente une opportunité pour faciliter l’installation de futures bornes de recharge et diminuer les coûts pour l’ensemble des copropriétaires qui souhaitent passer à l’électrique.

Quelles sont les étapes à suivre ? A qui s’adresser ? Quel équipement choisir en fonction des besoins de votre résidence ? Existe-t-il des aides pour mettre en place un dispositif de recharge mutualisé ?

Lancement d’un guide pour faciliter l’installation de bornes de recharge en copropriétés

C’est pour répondre à ces interrogations que l’Avere-France (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique) lance son guide de référence pour faciliter l’installation de bornes de recharge en copropriétés. 

Véritable outil pédagogique, il accompagne les copropriétés pas à pas dans l’élaboration et la mise en place de leur projet d’infrastructure collective destinée à la recharge. Les principales étapes à suivre sont présentées et détaillées tout au long du guide. Pour commencer, il est nécessaire d’identifier les besoins de votre copropriété à court et à moyen termes (taille du parking, nombre de résidents qui souhaitent installer une borne, type de véhicule électrique, etc.).  

Image
Les principales étapes d'un projet d'infrastructure de recharge collective
Légende Photo
Les principales étapes d'un projet d'infrastructure de recharge collective
Corps du texte

Quelle architecture de raccordement choisir pour ma copropriété ?

Le guide détaille les différentes architectures de raccordement qui peuvent être retenues pour l’infrastructure collective de votre copropriété. Trois solutions techniques sont possibles :

  • Une infrastructure collective alimentée en aval d’un compteur électrique des services généraux ;
  • Une infrastructure collective alimentée en aval d’un nouveau compteur électrique dédié ;
  • Une infrastructure collective constituée d’une colonne électrique alimentant des compteurs individuels pour chaque borne de recharge.

Ces architectures sont valables pour les parkings de copropriétés situés en sous-sol comme en extérieur. Chacune a ses avantages et ses points d’attention. Il est important d’étudier chaque solution de raccordement avec des professionnels qualifiés pour sélectionner la plus adaptée aux besoins de votre copropriété.  

Comment financer la mise en place d’une infrastructure collective ? 

Les copropriétés ont le choix entre deux options de financement. Les travaux d’installation de la recharge collective sont :

  • Soit pris en charge par la copropriété. Elle doit alors effectuer une demande de devis pour la mise en place de l’infrastructure collective et faire voter le budget lors d’une Assemblée générale.
     
  • Soit financés par un tiers-investisseur ou un opérateur. Dans ce cas, uniquement les solutions retenues doivent être présentées et votées en Assemblée générale. Le tiers-investisseur est propriétaire de l’infrastructure. 

Le saviez-vous ? Les copropriétés peuvent bénéficier d’aides à l’installation de l’infrastructure collective ou de bornes de recharge pour voiture électrique : le programme ADVENIR, les subventions locales, le crédit d’impôt ainsi que la réduction du taux de TVA. Ces dispositifs sont présentés en détail à la fin de ce guide. 

Et enfin, le « droit à la prise » pour une démarche individuelle

Votre immeuble ne dispose pas d’une infrastructure de recharge collective ? En France, vous pouvez invoquer votre « droit à la prise ». Propriétaire ou locataire, vous avez la possibilité d’équiper à vos frais votre place de stationnement d’une borne pour recharger votre véhicule électrique.

Pour faire valoir votre « droit à la prise » vous devez vous rapprocher de votre propriétaire ou du syndic de copropriété. 

 

Consultez le guide complet réalisé par l’Avere-France en partenariat avec Enedis, le GIMELEC et la FFIE et avec le soutien de la FNAIM et de l’UNIS : ici

 

© Crédits photos : ZePlug