Comment recharger sa voiture électrique à domicile ?

Image à la une
Comment recharger sa voiture électrique à domicile ?
Accroche

Solution la plus simple au quotidien, la recharge à domicile est aujourd’hui plébiscitée par une grande majorité des utilisateurs de voitures électriques. Vous débutez ? On vous explique le b.a.-ba.

Corps de page
Corps du texte

Faites-vous accompagner par un professionnel

Car la recharge d’une voiture électrique va solliciter de la puissance durant plusieurs heures, il convient de faire appel à un professionnel. Ce dernier vérifiera la qualité de votre installation électrique et vous conseillera sur les éventuels travaux à réaliser. Il pourra également vous guider sur l’installation à privilégier en fonction de vos besoins et des capacités de votre réseau. 

Prise domestique ou Wallbox

Si vous rechargez à domicile, il existe deux grands types de solutions :

  • La prise domestique. Aujourd’hui privilégiée par de nombreux propriétaires, c’est la solution la plus simple pour recharger votre voiture électrique. Avec une puissance de charge limitée à 2.3 kW (8-10 A), ce n’est toutefois pas la plus rapide. Pour une batterie de 50 kWh, il faudra compter plus de 20 heures pour une charge complète. A noter qu’il est également possible d’opter pour une prise « Green’Up ». Renforcée, celle-ci permet de faire passer la puissance de charge à 3.2 kW (14 A). Elle nécessite toutefois l’utilisation d’un câble spécifique. 
     
  • La Wallbox. Souvent intégrée à l’offre des constructeurs, elle apporte une puissance de recharge bien plus élevée qu’une prise domestique. Il est ainsi possible de monter de 7 à 11 kW selon la configuration de votre véhicule électrique. En 7 kW, une batterie de 50 kWh pourra être rechargée en 7h30 environ. La Wallbox impose toutefois certaines contraintes. Outre un coût d’achat et d’installation plus élevé, elle peut aussi, selon sa puissance, nécessiter une augmentation de votre abonnement électrique.  
Image
Comment recharger sa voiture électrique à domicile ?
Corps du texte

Si vous résidez en maison individuelle

En logement individuel, il n’y a pas spécialement de frein à l’installation d’une solution de recharge pour votre voiture électrique. Les seules limites seront votre budget et les éventuelles contraintes liées à la configuration de votre réseau électrique. 

Si vous résidez en habitat collectif

En habitat collectif, il est tout à fait possible d’installer une solution de recharge. Deux cas de figure s’offrent à vous : 

  • Equipement individuel : vous faites équiper, à vos frais, votre place de stationnement en passant par le « droit à la prise » pour réaliser les démarches auprès de votre propriétaire ou syndic de copropriété.
     
  • Equipement collectif : ici, le déploiement est plus large puisqu’il s’agit de réaliser une installation commune pour équiper tout ou partie des places de stationnement. Plus longue, la procédure nécessite l’aval d’une part majoritaire des co-propriétaires. 

Pour répondre à vos questions et vous accompagner dans votre projet d’installation de bornes de recharge en copropriétés, l'Avere-France a lancé un guide de référence : 

Guide pour l’installation de bornes de recharge de véhicules électriques et hybrides rechargeables en copropriétés

PDF | 1903.99 Ko
Corps du texte

Des aides pour franchir le pas

Si vous souhaitez installer une borne de recharge à domicile, plusieurs solutions de financement s’offrent à vous :

  • Le crédit d'impôt pour l'installation de bornes de recharge pour véhicule électrique permet de bénéficier d’un crédit d’impôt allant jusqu’à 75 % du montant des dépenses engagées sur la facture, frais de pose inclus. Limité à un seul logement et à un seul système de charge, son montant ne peut pas dépasser 300 €. 
     
  • Le programme Advenir. Réservée au résidentiel collectif, l’aide du programme Advenir correspond à 50 % de l’investissement. Elle est limitée à 960 € HT par point de charge pour un équipement individuel.