Un outil au service de l'environnement

Accroche

La mobilité électrique fait partie intégrante de l'éventail des solutions pour lutter contre le changement climatique et améliorer la qualité de l'air.

Corps de page
Image
DS
Corps du texte

En France, le secteur des transports représente près de 30 % des émissions de gaz à effet de serre, un chiffre en hausse de 11 % depuis 1990. Il est donc nécessaire de trouver une solution à cette urgence climatique. La France s’est ainsi fixée pour objectif de réduire les émissions de CO2 du secteur des transports de 20 % d’ici à 2020, pour les ramener au niveau de 1990, dans le but d’atteindre la neutralité carbone en 2050.

L’électrification du parc automobile est une solution pour y arriver. En effet, de nombreuses études récentes ont montré que sur l’ensemble de leur durée de vie, les véhicules électriques ont un impact sur le climat 2 à 3 fois moins inférieur que leurs équivalents thermiques

Améliorer la qualité de l’air est également un enjeu fort. La pollution atmosphérique due aux émissions de particules fines est la deuxième cause de mortalité évitable en France, entraînant chaque année près de 48 000 décès prématurés. Le véhicule électrique est dit « à faibles émissions » car il émet très peu de polluants à l’usage. 

 

Simulateur Co2
Je réduis l'impact de mes déplacements
Corps du texte

Il est également nécessaire de réduire les impacts de la pollution sonore liée à la circulation. La nuit, plus de 7 millions de Français subissent des niveaux de nuisances sonores élevés liés au trafic routier avec des impacts néfastes sur leur santé. Puisqu’ils n’émettent aucun polluant à l’usage et qu’ils sont moins bruyants que leurs équivalents thermiques, les véhicules électriques sont une solution pour répondre aux enjeux de pollution.

Enfin, d’autres pollutions sont évitées grâce à l’absence d’huile de vidange ou au nombre réduit de pièces à changer.

Participer à la transition écologique et énergétique

Le réseau électrique français permet dès aujourd’hui d’adopter sans contrainte le passage au véhicule électrique.

Celui-ci est un allié pour le développement des énergies renouvelables puisque leurs batteries peuvent être utilisées pour stocker l’électricité produite par les éoliennes et les panneaux photovoltaïques. Un véhicule électrique peut ainsi être rechargé lors des pics de production d’énergies renouvelables parfois à des moments où il y a peu de demande pour cette production. Ils pourront ensuite la renvoyer au réseau électrique ou vous permettre de l’utiliser directement pour votre propre consommation.

De plus, la recharge intelligente permet de limiter les impacts sur le réseau électrique. Alors que 95 % des habitations sont équipées d’un compteur électrique heures pleines/heures creuses, un véhicule électrique peut comme un chauffe-eau se recharger durant la nuit, lorsque la demande en électricité est la plus basse.

Corps du texte