Citroën ë-Jumper et Peugeot e-Boxer : les utilitaires de PSA passent à l'électrique !

Image à la une
Citroën ë-Jumper 2020 utilitaire électrique français
Accroche

Si la Renault Zoé est la voiture électrique la plus vendue en France, il existe de nombreux modèles électriques sur le marché (à ce propos, avez-vous fait un tour sur notre simulateur ?) et même des utilitaires ! En voici la preuve avec les nouveaux Citroën ë-Jumper et Peugeot e-Boxer, les utilitaires électriques du groupe PSA.

Corps de page
Corps du texte

Citroën ë-Jumper et Peugeot e-Boxer : présentation des utilitaires électriques

Avec un volume intérieur allant de 8 à 17 m3, les Citroën ë-Jumper et Peugeot e-Boxer (peu de choses les différencient, si ce n’est quelques détails et bien sûr le logo) s’adressent aux professionnels et aux artisans. D’ailleurs, contrairement à d’autres véhicules électriques présents sur le marché, ces utilitaires étaient, au départ, des modèles thermiques (essence et diesel) qui ont été transformés en électriques.

Image
Peugeot e-Boxer 2020 utilitaire électrique français
Corps du texte

Citroën et Peugeot ont ainsi intégré dans leurs utilitaires électriques des batteries qui, selon la version choisie, peuvent avoir une capacité de 37 kWh ou de 70 kWh. Ces données vont avoir une incidence sur l’autonomie : plus la capacité de la batterie est importante, plus l’autonomie du véhicule électrique sera grande (bien que cela dépende aussi du poids de la voiture, notamment). Dans le cas des ë-Jumper et e-Boxer, l’autonomie maximale oscille entre 200 et 340 kilomètres en cycle WLTP (lire notre article sur les différences entre les normes WLTP et NEDC) en fonction de la configuration batteries sélectionnée.

Citroën ë-Jumper et Peugeot e-Boxer : quelles spécificités techniques (puissance, recharge) ?

Ces batteries alimentent un moteur électrique qui développe une puissance de 120 chevaux (soit 96 kW). Les Citroën ë-Jumper et Peugeot e-Boxer embarquent avec eux un chargeur de 22 kW qui permet une recharge d’une durée de 5 à 9 heures selon la configuration batteries. Sur une borne de recharge 7 kW par exemple, il faudra compter entre 6 et 12 heures pour une recharge complète. Pour les plus pressés, la charge rapide est également au rendez-vous. En 50 kW, le connecteur Combo permet de récupérer 80 % d’énergie en une heure environ.

Image
Peugeot e-Boxer 2020 utilitaire électrique français recharge chargeur embarqué
Corps du texte

A travers ses utilitaires, le groupe PSA montre que l’électrique n’est pas réservé aux petites voitures ! Un véhicule électrique peut parfaitement s’adapter aux besoins d’un professionnel ou d’un artisan. Un exemple : là où il peut être délicat de conduire un utilitaire thermique lorsqu’il est rempli (et donc plus lourd), un modèle électrique sera bien plus maniable compte-tenu du fait qu’il n’a pas d’embrayage ni de boîte de vitesse, et que la puissance du moteur est disponible immédiatement !

La commercialisation des Citroën ë-Jumper et Peugeot e-Boxer est prévue pour la fin de l'année 2020.

Combien existe-t-il de points de recharge en France ? Où recharger son véhicule électrique ? Découvrez-le à ce lien !

Quelles aides à l’achat d’une voiture électrique pour les professionnels dans votre département ?

Faites le test !